Comment appréhender la diversité cognitive de l’humanité ? | par Franck Ramus

Comment appréhender la diversité cognitive de l’humanité ? | par Franck Ramus: Il y a des choses très intéressantes dans cet article, je vous suggère fortement de le lire !

Je vous cite ici la conclusion :

 »Nous sommes tous confrontés à l’anormalité, à la maladie et au handicap. Nous sommes tous entourés de personnes avec autisme, dyslexie, dépression, hyperactivité, schizophrénie…

Il importe de reconnaître que ces différences, même extrêmes, font partie des variations naturelles des caractéristiques humaines. Même si la tendance spontanée est souvent de porter des jugements sur ces différences, le regard du statisticien est finalement plus neutre et bienveillant.

Personne n’aime être étiqueté, et certains luttent farouchement contre la notion même de catégorie diagnostique dans le domaine des troubles mentaux. Il faut garder à l’esprit que ces catégories ont pour seule fonction d’aider les personnes concernées. Pour atteindre cet objectif, il importe que ces catégories soient définies sur la base des meilleures connaissances scientifiques, et qu’elles soient utilisées à bon escient, pour identifier, soigner, et compenser le handicap, pas pour stigmatiser ou discriminer. »

http://www.scilogs.fr/ramus-meninges/diversite-cognitive-de-lhumanite/?fbclid=IwAR2JhDWDj3Q6RnSIkym5FQz2oH81SuWMZ9eWYz4jmIlwKz_6MUnnJ3q1ab0

Laisser un commentaire